La situation actuelle avec la COVID 19 a pris toutes les entreprises et les personnes par surprise, nous laissant sans autre option que de suivre les protocoles gouvernementaux et d’adapter notre vie « normale » à un outre rituel de consommation, des alternatives d’achat, de vie communautaire et d’interaction social.

Aujourd’hui la France compte plus de 132.000 cas et atteint les 15.000 décès, l’économie n’est pas l’air bien pour les mois qui suivent et les restrictions sanitaires nous placent dans nos cages depuis plus de 2 mois. Cependant, tout n’est pas mauvais, nous avons vu l’impact environnemental remarquable ; selon le ministère chinois de l’écologie et de l’environnement, les données enregistrées entre janvier et mars 2020 reflètent une augmentation de 84,5 % des jours de bonne qualité de l’air dans 337 villes, et les données satellites de la National Aeronautics and Space Administration des États-Unis montrent une baisse du dioxyde d’azote en Chine.

Et si notre mode de vie de consommation jusqu’à aujourd’hui a amené ce type de situations pandémiques ? Eh bien, aujourd’hui, il est certain que le virus s’est propagé à l’homme en raison des mauvaises conditions sanitaires observées sur les marchés locaux de Wuhan, Tout cela nous a conduit à adopter des autres options et routines de consommation alternatives telles que la permaculture.

Blog permaculture

Pour ceux qui ne connaissent pas la définition de la permaculture, c’est un mélange de principes éthiques, de philosophie et d’une méthodologie pour développer des mini-écosystèmes écologiques, efficaces et productifs qui peuvent être utilisés par n’importe qui et n’importe où. De nos jours, plusieurs familles prennent la décision d’adapter leurs jardins pour un écosystème efficace et productif qui leur permettra également d’avoir des économies, en leur donnant des avantages sociaux, sanitaires et économiques. Afin de transformer ce désir en quelque chose de tangible, il est important de ne pas improviser et de prendre en compte plusieurs variables qui seront impliquées dans la réussite de l’écosystème telles que l’agriculture, la biologie, le sol, les animaux, et l’énergie entre autres.

Il est temps de remettre en question que ce qui se passe maintenant concerne notre avenir : nous nous réveillons d’un long rêve où nous extrayons des ressources illimitées de la planète sans aucune conséquence. Au lieu de cela, nous pouvons commencer à changer nos habitudes, nos rituels de consommation et consacrer plus de temps à choisir des produits qui n’ont pas d’impact négatif et créer de nouvelles façons d’avoir de l’air pure pour la planète et de la nourriture pour nos familles. Il est temps d’agir et nous sommes là pour vous aider.

« Tout ce dont nous avons besoin pour vivre une bonne vie nous entoure, le soleil, le vent, les gens, les bâtiments, les pierres, la mer, les oiseaux et les plantes. La coopération avec toutes ces choses apporte l’harmonie, l’opposition à celles-ci apporte le désastre et le chaos ». – Bill Molison, co-fondateur de la permaculture

Jusqu’à la prochaine récolte,

Sebastian CAICEDO

Photo de Joshua Lanzarini sur Unsplash